Les 30 dernières années

1978 La loi de 1890 abolissant le français comme langue officielle de la province est jugée inconstitutionnelle par la Cour suprême du Canada.

1981 Un an après le dévoilement du drapeau francomanitobain, on assiste à la création du Secrétariat des services en langue française du gouvernement du Manitoba.

1985 La Cour suprême du Canada déclare toutes les lois de la province inconstitutionnelles car uniquement adoptées en anglais. Trois ans plus tard, on assiste à la constitution de l'Association des juristes d'expression française du Manitoba.

1988 Création de l'Association des juristes d'expression française ou Manitoba.

1990 Le Centre de ressources éducatives à l'enfance (CREE) voit le jour.

1991 Mise en ondes d'Envol 91 FM, première radio communautaire francophone dans l'Ouest canadien.

1992 Adoption de la Partie III de la Loi sur la ville de Winnipeg établissant les services municipaux en français; à Ottawa, la Chambre des Communes reconnaît Louis Riel comme fondateur de la province du Manitoba.

1994 La Cour suprême du Canada déclare que la Charte canadienne des droits et libertés garantit aux Franco-Manitobains et Franco-Manitobaines la gestion de leurs écoles françaises. La mise sur pied de la Division scolaire franco-manitobaine numéro 49 avec vingt écoles aura lieu au cours de la même année. Deux ans plus tard, on assistera à la création, par l'Association des municipalités bilingues du Manitoba (AMBM), du Conseil de développement économique des municipalités bilingues du Manitoba (CDEM).

1996 L'Association des municipalités bilingues du Manitoba (AMBM) crée le Conseil de développement économique des municipalités bilingues du Manitoba (CDEM).

2002 Ouverture des Centres des services bilingues; nomination de la Franco-Manitobaine Maria Chaput au Sénat canadien.

2003 L'Accueil francophone de la Société franco-manitobaine voit le jour.

2006 Incorporation du Directorat de l'activité sportive du Manitoba inc.

2007 L'Agence nationale et internationale du Manitoba débute