Les communications

Journaux et périodiques

La presse écrite a été, pour les Acadiennes et les Acadiens du Nouveau-Brunswick, un des premiers moyens de communication de masse. Du Moniteur acadien de Valentin Landry fondé en 1867, jusqu'au quotidien L'Acadie nouvelle, fondé en 1988, en passant par L'Évangéline et le Matin, ces journaux ont constamment représenté pour les Acadiennes et les Acadiens du Nouveau-Brunswick un portrait de leur évolution et un témoin de leur prise en charge.

Sept hebdomadaires desservent la province :

  • Le Madawaska (Edmundston)
  • Le Saint-Jeannois (St-Jean)
  • L'Étoile (Sud-Est)
  • L'Aviron (Campbellton)
  • Le Moniteur acadien (Shediac)
  • Le Front (journal étudiant - Moncton)
  • L'Hebdo Chaleur (Bathurst)

Magazines

  • La revue d'analyse politique Égalité
  • La Revue de l'Université de Moncton
  • Le mensuel Info-Affaires

Radio

Au niveau de la radio publique, le Nouveau-Brunswick est desservi par Radio CBAF (FM), la Première chaîne de Radio-Canada, avec une couverture de l'ensemble de la province, et certaines régions ont accès à la chaîne Espace Musique à l'antenne de CBAL;

Il existe trois stations privées desservant le nord, le nord-ouest et le sud-est du Nouveau-Brunswick, soit CKLE, CJEM/CKMV et CHOY-FM (Choix 99);

Au cours des années, il s'est développé un réseau de radios communautaires acadiennes encadré par l'ARCANB (Association des radios communautaires acadiennes du Nouveau-Brunswick). L'organisation compte neuf membres qui sont des radios en ondes ou en développement : CKRO, Radio Péninsule; CFAI, Radio des Montagnes; CFJU, Radio des Hauts Plateaux; CJSE,CFBO, Radio Beauséjour; CIMS, Radio Restigouche; CKUM, radio J, Université de Moncton; CHQC, Coopérative radiophonique La Brise de la Baie; CJPN, Radio Fredericton; et CKMA, Radio MirAcadie, Miramichi.

Télévision

Radio-Canada, Télévision Acadie, est accessible partout au Nouveau-Brunswick. On produit des émissions quotidiennes de nouvelles au studio de Moncton. Il y a également production et diffusion d'émissions de portée provinciale et régionale par la station de Radio-Canada à Moncton.

Le signal du Réseau de l'information (RDI) est accessible par câble. Il en est de même avec TFO, TV5 ainsi que plusieurs stations québécoises. Depuis 1999, TVA produit quelques émissions localement. Télévision-Rogers diffuse des productions communautaires.

Nouvelles technologies de l'information et des communications

Le Nouveau-Brunswick dispose d'un réseau de Centres d'accès communautaires à Internet, connu sous la désignation de NB Branché;

Centres de développement de l'informatique tels que le Centre de l'excellence en informatique du Collège communautaire de Bathurst, des programmes de Webmestre et de production multimédia du Collège communautaire de Dieppe;

Centre international pour le développement de l'inforoute en français (CIDIF) à Edmundston;

Développement de nombreux sites Web et nombre important d'entreprises en nouvelles technologies;

Depuis quelques années, l'Acadie du Nouveau-Brunswick est « branchée ». La plupart des organismes, municipalités, ou autres organisations vouées au développement de l'Acadie utilisent Internet dans leurs communications;

CapAcadie.com est un portail communautaire d'information et de divertissement. L'équipe de CapAcadie.com s'est donnée comme objectif de regrouper en un seul point un maximum de ressources acadiennes (francophones de l'Atlantique) afin d'informer, de divertir et de promouvoir l'Acadie sur Internet.