Les communications

Journaux et périodiques Un quotidien (Le Droit) et plusieurs hebdos ou mensuels tels : Agricom (Clarence Creek); Le Carillon (Hawkesbury); Le Journal de Cornwall; Le Reflet de Prescott-Russell (Embrun); La Nouvelle (Embrun); L'Express de Toronto; Le Goût de vivre (Penetanguishene); Les Nouvelles (Timmins); L'Ours noir (Cochrane); L'Action (London); Le Métropolitain (Brampton); Le Régional (Brampton); Le Nord (Hearst); Le Rempart (Windsor); Le Voyageur (Sudbury); Vision (Rockland); Tribune-Express (Hawkesbury); L'Express (Ottawa).

Radio Les francophones peuvent compter sur un réseau de radios communautaires qui s'est construit au fil des ans. Ces cinq radios sont situées à Kapuskasing, Cornwall, Hearst, Penetanguishene et Toronto. Au total, ces radios atteignent un auditoire de plus de 150 000 francophones. Trois projets sont au stade d'implantation.

Les Franco-Ontariennes et Franco-Ontariens peuvent aussi compter sur la radio de Radio-Canada qui est présente à Ottawa, Windsor, Sudbury et Toronto.

Deux stations de radios privées complètent l'offre de service en français.

Télévision Les francophones peuvent compter sur TFO, la télévision éducative et culturelle de l'Ontario français, le seul télédiffuseur francophone à émettre hors Québec.

Le gouvernement de l'Ontario a annoncé, en juin 2006, son intention d'accorder une autonomie complète à TFO. Le 1er avril 2007, naissait l'Office des télécommunications éducatives de langue française de l'Ontario (OTÉLFO), société ayant son propre conseil d'administration et englobant la chaîne de télévision TFO, qui est ainsi devenu officiellement une organisation franco-ontarienne autonome indépendante de TVOntario qui exploite aussi la station anglophone TVO.

Radio-Canada est présente à Ottawa, Toronto, Windsor et Sudbury.

Les francophones ont aussi accès à de nombreuses chaînes de langue française par l'entremise de leur câblodistributeur.