Les soins de santé et les services sociaux

Le gouvernement a adopté, en 2006, la Loi sur l'intégration du système de santé local qui a pour objectif de prévoir un système de santé intégré afin d'améliorer la santé de la population ontarienne, grâce à un meilleur accès à des services de santé de qualité.

La loi prévoit, notamment, que le système de santé devra respecter les exigences de la Loi sur les services en français lorsqu'il dessert les collectivités francophones. Dans le cadre de cette loi, un Conseil consultatif des services de santé en français a été créé pour conseiller le ministre sur les questions touchant la santé et la prestation des services aux collectivités francophones.

La santé en français, c'est aussi l'hôpital universitaire Montfort d'Ottawa qui connaît une expansion depuis la fin de la lutte pour sa survie en février 2002. Le gouvernement provincial a accordé, en 2005, le financement nécessaire qui a permis à l'hôpital de doubler sa superficie et de se doter d'équipements modernes. Montfort est aussi devenu le centre de santé pour les Forces armées canadiennes de la région de la capitale nationale.

La santé en français, c'est aussi un réseau de services de santé dans différentes régions de la province dont plusieurs apparaissent en 2003. En 1989, on assiste à la création du premier Centre médico-social communautaire (Toronto) qui rassemble sous un même toit des services sociaux et de santé.