Sources

Pour la première et la deuxième édition des Profils des communautés francophones et acadiennes, publiées respectivement en 2000 et en 2004, le bref exposé sur l'histoire des communautés s'inspirait en grande partie des rappels historiques sur les francophonies provinciales et territoriales produits par le Comité national de développement des ressources humaines de la francophonie canadienne. Le texte de Philippe Falardeau intitulé Hier la francophonie, publié par la FCFA du Canada dans le cadre de Dessein 2000, ainsi que le texte La brève histoire des Canadiens français d'Yves Frenette, paru aux Éditions Boréal, ont aussi été des sources d'inspiration. Enfin, plusieurs des textes réunis par Joseph Yvon Thériault dans Francophonies minoritaires au Canada - L'état des lieux, publié aux Éditions de l'Acadie, ont été utilisés ainsi que l'étude de René Guindon et Pierre Poulin, intitulée Les liens dans la francophonie canadienne.

Pour la troisième édition, les textes des sections Histoire et Géographie ont fait l'objet d'une mise à jour par la FCFA du Canada et ses membres à la lueur des événements marquants des dernières années et des données du recensement de la population de 2006.

La totalité des statistiques ayant servi à la production de ce profil proviennent de Statistique Canada. Les sources suivantes ont été utilisées :
 

1. Les pressque-totalité nationales et provinciales/territoriales sur la langue maternelle, la première langue officielle parlée, le français parlé à la maison, la connaissance du français, le français au travail, l'âge médian, la scolarisation, la maind'oeuvre selon les secteurs d'industrie et les occupations ainsi que les revenus ont été fournis à la FCFA du Canada en tableaux préformatés par l'équipe de recherche statistique des Programmes d'appui aux langues officielles (ministère du Patrimoine canadien).

2. Les données régionales sur la première langue officielle parlée et celles sur la structure de la population francophone selon l'âge proviennent du produit Première langue officielle parlée (7), langue maternelle (10), groupes d'âge (17A) et sexe (3) pour la population, numéro de catalogue 97-555-X2006030 à Statistique Canada.

3. Les données sur le nombre de Manitobains de langue maternelle anglaise parlant français régulièrement à la maison sont tirées du produit Langue parlée le plus souvent à la maison détaillée (186), autre langue parlée régulièrement à la maison (9), langue maternelle (8), groupes d'âge (17A) et sexe (3) pour la population, numéro de catalogue 97-555-X2006045 à Statistique Canada.

4. Les données sur les immigrants de langue française selon la période d'immigration, le lieu de naissance des francophones et les lieux d'origine des nouveaux arrivants de langue française proviennent du produit Certaines caractéristiques démographiques, culturelles, de la scolarité, de la population active et du revenu (780), première langue officielle parlée (4), groupes d'âge (8A) et sexe (3) pour la population, numéro de catalogue 97-555-XCB2006054 à Statistique Canada.

5. Les données sur l'évolution de la composition linguistique du Manitoba de 1951 à 2001 (langue maternelle, langue parlée à la maison, première langue officielle parlée, etc.) sont tirées de l'ouvrage Nouvelles perspectives canadiennes : les langues au Canada, recensement de 2001, par Louise Marmen et Jean-Pierre Corbeil.

6. Les données sur le nombres d'immigrant accueillis en 2007 ont été fournies par la Société franco-manitobaine (SFM)

En ce qui concerne les données sur la langue maternelle, la langue parlée à la maison et la première langue officielle parlée, le fait d'inclure ou non les réponses multiples (par exemple, les francophones qui ont également déclaré l'anglais comme langue maternelle) peut faire varier les nombres. Ainsi, Marmen et Corbeil répartissent les réponses multiples entre les langues déclarées. Toutefois, les données présentées par la FCFA pour 2006 comportent toutes les personnes ayant déclaré le français comme langue maternelle/première langue officielle parlée/langue parlée à la maison, qu'il s'agisse de la seule langue déclarée ou non.

Les informations narratives sur la vitalité communautaire, sur les infrastructures qui existent pour favoriser l'immigration francophone et sur la vitalité économique ont été compilées par la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada avec l'appui de la Société franco-manitobaine (SFM) et de ses membres.