L'éducation et la formation

  • En 1996, les francophones de la province obtiennent la reconnaissance par le gouvernement provincial de leur droit d'avoir leur propre conseil scolaire. En 1997, une entente fédérale-provinciale est signée pour la gestion des écoles francophones et naît ainsi le Conseil scolaire francophone provincial de Terre-Neuve et du Labrador qui gère les écoles francophones de la province.
  • En 2001, la ministre de l'Éducation annonce la construction d'un Centre scolaire et communautaire, à St. John's, qui a ouvert ses portes en 2004. L'ouverture officielle du Centre scolaire et communautaire des Grands-Vents à St. John's a eu lieu en avril 2005.
  • En 2007, la ministre de l'Éducation annonce la construction d'une nouvelle école Boréale à Goose Bay.
  • En 2008-2009, 270 élèves étaient inscrits dans les écoles francophones du Conseil scolaire francophone provincial de Terre-Neuve-et-Labrador. Les inscriptions augmentent graduellement depuis 2001.
  • En 2008, on compte cinq écoles homogènes offrant un enseignement en français, soit le Centre scolaire et communautaire Sainte-Anne de La Grand'Terre (ouvert depuis 1989), l'école Notre-Dame-du-Cap de Cap Saint-Georges (ouverte depuis janvier 1993), le Centre scolaire et communautaire des Grands-Vents (anciennement l'école française de St. John's et ouverte depuis 1998), le Centre éducatif l'ENVOL (ouvert depuis 1998) et l'école Boréale (ouverte depuis 2001).
  • Le Conseil scolaire assure également le transport de neuf élèves de la région de l'Anse-au-Clair à l'École Mgr Scheffer de Lourdes-de-Blanc-Sablon au Québec.
  • Programmes de langues officielles en éducation disponibles à Cap Saint-Georges, La Grand'Terre, L'Anse-au-Clair, Labrador City, Happy Valley-Goose Bay et St. John's;
  • La Fédération des parents francophones de Terre-Neuve et du Labrador (FPFTNL) a été créée en 1989 avec la participation du Comité de parents provincial et de la Fédération des francophones de Terre-Neuve et du Labrador (FFTNL) dans le but de représenter les intérêts des enfants et des parents francophones et de revendiquer les droits en matière d'éducation en français (article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés). Composée de six comités de parents, la Fédération des parents francophones de Terre-Neuve et du Labrador a travaillé à l'obtention du Conseil scolaire francophone provincial (CSFP). Elle propose des activités préscolaires et parascolaires. La FPFTNL a mis en oeuvre le premier Centre de la petite enfance et famille francophone situé au Centre scolaire et communautaire des Grands-Vents (CSCGV) à St. John's. Un projet est présentement à l'étude afin de développer d'autres centres de la petite enfance francophones en milieu familial et/ou scolaire dans les autres régions de la province.
  • La FPFTNL publie une fois par année la revue L'Élan des parents qui informe la communauté des services qui sont offerts. Soulignons également que la FPFTNL fêtera ses 20 ans en 2009. Les programmes offerts par la FPFTNL sont les suivants :
    • cinq prématernelles francophones (Cap Saint-Georges, La Grand'Terre, Labrador City, Happy Valley-Goose Bay et St. John's);
    • quatre services d'aide aux devoirs (Cap Saint-Georges, Labrador City, Happy Valley-Goose Bay et St. John's);
    • deux camps d'activités du samedi (Cap Saint-Georges et La Grand'Terre);
    • deux camps d'été (Cap Saint-Georges et La Grand'Terre);
    • un service de francisation familiale à domicile (péninsule de Port-au-Port).