La vie culturelle et communautaire

  • Le secteur culturel de l'Association franco-yukonnaise (AFY) œuvre constamment à assurer des espaces francophones riches et variés. L'appui à la communauté des artistes est important sans toutefois négliger la mise en œuvre d'activités communautaires et culturelles. De plus en plus, l'école française et les autres groupes communautaires, dont le groupe de femmes francophones Les EssentiElles et le comité Espoir Jeunesse, participent à l'espace culturel franco-yukonnais en organisant des spectacles.
  • Depuis 1991, tous les vendredis soirs, les Café-rencontres à la salle communautaire de l'AFY à Whitehorse permettent aux francophones et francophiles de se détendre en agréable compagnie.
  • La bibliothèque territoriale offre une collection d'ouvrages en français.
  • Plusieurs événements francophones enrichissent chaque année la vie culturelle yukonnaise, notamment le Festival de films francophones, le Gala de la francophonie qui met en vedette les artistes locaux et reconnaît les contributions des membres de la communauté, la populaire Cabane à sucre lors du carnaval d'hiver, Sourdough Rendez-vous ainsi que le Souper à la bonne franquette et son Concours de talents en février, la fête combinée du Solstice et de la Saint-Jean-Baptiste, la Fête du Canada, la soirée d'Amitié France-Yukon et l'Épluchette de blé d'Inde.
  • Le Yukon jouit de nombreux festivals où se produisent des artistes francophones de renom ainsi que des musiciens de la scène franco-yukonnaise : Frostbite Music Festival, Yukon Storytelling Festival, Dawson City Music Festival. En outre, l'AFY organise des tournées d'auteurs et d'artistes d'expression française dans les écoles du Yukon en collaboration avec ses partenaires : la Commission scolaire francophone du Yukon, le ministère de l'Éducation du Yukon - Programmes français et l'école Émilie-Tremblay.
  • L'AFY et le Centre des Arts du Yukon travaillent conjointement à offrir plusieurs spectacles francophones de marque par année ainsi qu'à inclure des artistes francophones dans le programme annuel d'expositions.
  • Le Yukon compte plusieurs artistes franco-yukonnais, notamment dans les domaines de la littérature, des arts visuels ainsi que des arts de la scène. Le Yukon s'enrichit régulièrement de groupes consacrés à la présentation de spectacles culturels :
    • Depuis 1988, la troupe de danse folklorique Les Souliers dansants de l'école Émilie-Tremblay se produit partout au Yukon lors de divers événements culturels. La troupe continue de rassembler les jeunes élèves de 4e année.
    • En 1995, la troupe Les Voyageurs de l'école Émilie-Tremblay voit le jour. Elle a présenté ses pièces au Yukon, au Québec, en Alberta et au Manitoba.
    • Le regroupement de femmes Les EssentiElles a créé sa propre troupe et a connu un grand succès au Yukon en 1998 avec la présentation de la pièce Les Belles-Sœurs de Michel Tremblay. En 1999, elles ont monté une création collective, Les Époux vendables. En 2003, elles ont coproduit, avec la communauté anglophone, la pièce inspirée des Vagina Monologues, qu'elles présentent dans sa version française : Monologues du vagin.
  • Dans le domaine littéraire, en 1997, l'AFY publie le recueil historique en deux tomes, Empreinte : La présence francophone au Yukon (1825-1950), de Caroline Boucher. En 1998, le père oblat Jean-Paul Tanguay, pionnier franco-yukonnais, publie ses mémoires en français : Mon petit monde. L'AFY publie en 1991 Un jardin sur le toit des auteures Cécile Girard et Renée Laroche. Ce roman historique relate la petite histoire des francophones du Yukon. Un livret d'information intitulé La francophonie, une richesse nordique est publié par Yann Herry en collaboration avec Ruth Armson pour l'AFY.
  • En 1992, l'AFY produit la première édition du jeu Klondike, un jeu de société bilingue visant à tester les connaissances sur le Yukon.